cabinet sexologie psychomotricité lyon vaise

Pauline Carlier


Sexologue et Psychomotricienne - Lyon

Formatrice expérimentée


  cabinet sexologue psychomotricité plan lyon

Cabinet situé dans le 9eme arrondissement de Lyon
--> 2 rue Chinard 69009 Lyon <--
métro D tclgare de vaise Gare de Vaise
Accessible PMR de plain-pied


Consultation uniquement sur RDV
en soirée le lundi, mardi, jeudi
et le samedi matin
Tel : 06.51.36.73.04
ou via le formulaire de contact
 

Psychomotricité



La psychomotricité est une approche globale de la personne. Le corps permet de se mouvoir, de ressentir, de s’exprimer, d’entrer en relation avec autrui. Il est le support de notre vie affective et de notre développement. Le psychomotricien aide la personne à s’adapter au mieux à elle-même, à son environnement, à prendre conscience de son corps, à gérer ses émotions. La psychomotricité s’adresse à tous les âges de la vie... Le soin psychomoteur relève aussi bien de l'éducation psychomotrice, de la rééducation psychomotrice que de la thérapie psychomotrice.

La pratique de la psychomotricité est réglementée : j’ai obtenu le Diplôme d’Etat en psychomotricité à l’université de Lyon en 2008.

Pour qui ?

La consultation en psychomotricité: du nouveau-né à la personne âgée, avec tout individu, confronté à une difficulté telle que:

  • les retards de développement psychomoteur, acquisitions motrices tardives: tenue de tête tardive (après 3 mois), retournements ventre/dos ou dos/ventre tardifs (après 6/8 mois), position assise tardive (après 8/10 mois), retard à la marche (après 18 mois)...
  • Les troubles du tonus chez le tout petit ou chez l'enfant plus âgé, les troubles tonico-émotionnels: bégaiements, tics
  • Les difficultés d'organisation dans l'espace et le temps, de latéralisation
  • Les difficultés d'apprentissage scolaire (graphisme, dyslexie, géométrie, mathématique)
  • Les troubles du comportement et/ou de la personnalité: agitation-hyperactivité, difficultés attentionnelles et de concentration, instabilité ou inhibition, troubles envahissant du développement ou autisme
  • Les difficultés dans l'organisation de la motricité fine, de la motricité globale, des coordinations et dissociations motrices, de maladresse motrice, de dyspraxie
  • Le handicap physique, mental, neurologique et génétique
  • Le stress, angoisse, dépression, troubles somatiques, troubles instrumentaux
  • Chez la personne âgée: retour d'hospitalisation, perte d'autonomie, les troubles de l'équilibre, le syndrome post-chute, les troubles de la mémoire, les démences à type d'Alzheimer ou autres, le syndrome parkinsonnien et autres troubles neurologiques
  • Le bilan psychomoteur

    C’est une rencontre nécessaire avant tout début de travail.

    Ses objectifs:

  • Observer les compétences de la personne et ses difficultés.
  • Déterminer les objectifs de la prise en charge.
  • Trouver des pistes de travail et les médiations qu'on pourra utiliser.
  • Commencer une collaboration avec les parents pour les consultations d'enfant. Un enfant n'existe pas sans ses parents et travailler sans eux n'a pas de sens. Pour qu'un enfant évolue, il a besoin de se sentir soutenu dans ce mouvement par sa famille.
  • Diriger le patient vers d'autres professionnels si besoin. D'autres observations plus précises ou dans d'autres domaines peuvent être nécessaires si certains troubles sont avérés.
  • Rediriger le patient ou ne pas commencer de travail lorsque la psychomotricité n'est pas indiquée.
  • Comment se déroule le bilan psychomoteur?

    Il y a plusieurs entretiens:

  • Un entretien de 30 min pour se rencontrer (Anamnèse). Il permet de faire le point sur les raisons de la consultation. Cela sert également à orienter les tests du bilan psychomoteur.
  • Deux séances d'une heure chacune pour réaliser tous les tests du bilan psychomoteur, la première peut suivre l’entretien.
  • La cotation, l'analyse et la rédaction du bilan: entre 2 et 3 heures de travail sans le patient.
  • Un entretien de retour après la rédaction du bilan psychomoteur afin d'expliquer celui-ci, couplé à la première séance.

  • Un bilan psychomoteur représente environ 8 heures de travail au total.